Marlowe entre Vou et Ciran

Quand j’entends l’expression “Douce France”, je pense à la jolie campagne vallonnée entre Vou et Ciran. C’est là où je me suis promené avec Marlowe un jour de mi-janvier, une balade de 8 km. Mais je n’ai pas choisi la chanson de Charles Trenet pour la vidéo – trop facile ! Nous sommes passés par la Thomasserie, la Boursauderie, le Chêne du Gué, les Caves, Beaugé, puis le chemin de retour.

Cliquez ici pour regarder la vidéo.

When I hear the expression “Douce France” (“Gentle France”), I think of the lovely rolling countryside between Vou and Ciran. That’s where I walked Marlowe one day in mid-January, a hike of 8 kilometres. But I didn’t choose the Charles Trenet song for the video – too obvious! We went via la Thomasserie, la Boursauderie, le Chêne du Gué, les Caves, Beaugé, then the road back.

Click here to watch the video.

 
 
 

 

 

Marlowe à Charnizay

Un matin frais de soleil et vent, je suis allé à Charnizay avec mon chien Marlowe pour faire une balade de 10 km. On a visité les Palets de Gargantua, un dolmen néolithique qui date de 3.500 ans avant J.C. Un des plus grands de la région, c’était sans doute un monument funéraire. La légende raconte que Gargantua s’amusait à lancer des Palets que sa femme avait transporté pour atteindre sa « Bague », le Menhir de Civray-sur-Esves à 30 Km de là. On est passé par la Baubinière, Rigné et la Beletière.

Cliquez ici pour regarder la vidéo.

One cool morning of bright sun and wind, I went to Charnizay with my dog Marlowe for a 10-kiiometre hike. We visited the so-called Palets de Gargantua, a neolithic dolmen which dates back to 3,500 BC. One of the biggest in the region, it was doubtless a funeral monument. The legend goes that the giant Gargantua amused himself by throwing these three discs of stone that his wife had transported to reach her “Ring”, the Menhir of Civray-sur-Esves 30 kilometres – basically an enormous game of tiddlywinks. We walked via Baubinière, Rigné and la Beletière.

Click here to watch the video.

 
 

Marlowe à Preuilly-sur-Claise

Preuilly-sur-Claise est une ville charmante de 1000 habitants dans le Sud de la Touraine qui a une longue histoire depuis l’époque gallo-romaine. Avec mon chien Marlowe, j’ai fait une randonnée de 11 km au sud de la ville, en passant par Malvoisine, la Presle, les Chirons, la Châtrie, le Pain Bénit et la Grange aux Moines.

Cliquez ici pour regarder la vidéo.

Preuilly-sur-Claise is a charming town of 1,000 inhabitants in southern Touraine which has a long history going back to the Gallo-Roman period. With my dog Marlowe, I went on an 11-kilometre hike, passing through Malvoisine, la Presle, les Chirons, la Châtrie, le Pain Bénit and la Grange aux Moines.

Click here to watch the video.

 
 
 

Marlowe & Maya

Marlowe a plusieurs soeurs dont Maya, qui est venue passer quelques jours pour le Nouvel An. C’était à la fois les bonnes retrouvailles et un festival d’amour fou…

Cliquez ici pour regarder la petite vidéo.

Marlowe has several sisters, one of whom is Maya – who came to spend a few days for the New Year. It was both a great reunion and a festival of boundless love…

Click here to watch the short video.

 
 
 

Marlowe au Sud de Descartes

Avec mon chien Marlowe, je suis allé à Descartes, ville natale et de l’éponyme René Descartes, “père de la pensée cartésienne”, comme dit la brochure touristique. Mais ça va sans dire… comme si on disait que Marlowe est le père de la pensée marlovienne. Descartes est aussi la ville natale d’un autre René, le romancier René Boylesve. On a fait une balade de 13km, terminant au bord de la Creuse.

Cliquez ici pour regarder la vidéo

With my dog Marlowe, I went to Descartes, the birthplace of the eponymous René Descartes, “father of Cartesian thought” as the tourist brochure says. But that’s sort of redundant, like saying that Marlowe is the father of Marlovian thought. Descartes is also the birthplace of another René, the novelist René Boylesve. We went for a 13-kilometre walk, ending up following the river Creuse. 

Click here to watch the video.

 
 
 

 

Marlowe au Sud de Mouzay

Marlowe ne savait pas que c’était le jour de Noël mais il savait qu’on allait se balader. Une matinée calme et brumeuse au sud de Mouzay. Nous sommes passés par la Martière, le Taillis de Mouzay, Les Sapins de la Touche, la Béchetière, la Renardière, le Panier, la Chardière et la Vennerie. On a croisé une dame qui avait ramassé les champignons, sinon pas un chat.

Cliquez ici pour regarder la vidéo.

Marlowe didn’t know it was Christmas Day but he did know it was time to go for a walk. A quiet, misty morning south of Mouzay. We walked via la Martière, le Taillis de Mouzay, Les Sapins de la Touche, la Béchetière, la Renardière, le Panier, la Chardière and la Vennerie. We crossed paths with a lady who’d been picking mushrooms, but otherwise not a soul.

Click here  to watch the video.

 
 

Marlowe Dans le Bois de Reignac

Marlowe et moi, nous nous sommes promenés le matin du 23 décembre dans le Bois de Reignac. À notre grande surprise, on n’était pas tout seul… Cette vidéo est notre carte de voeux pour vous souhaiter Joyeux Noël et Bonne Année 2020 !

Cliquez ici pour regarder la vidéo.

Marlowe and I went for a walk in the Reignac forest on the morning of 23 December. To our great surprise, we were not alone… This video is our greeting card to wish you Merry Christmas and a Happy New Year 2020!

Click here to watch the video.

 
 

Marlowe au Sud de Sepmes

Un matin de décembre, Marlowe et moi, on a fait une balade de 9 km au sud de Sepmes (prononcé /sèm/). Il faisait froid mais on était content de retrouver un beau soleil qui s’était absenté trop longtemps depuis plusieurs jours. Nous sommes passés par le silo à l’Angevinière, la Thomassière, la Pageaisse et Galice.

Cliquez ici pour regarder la vidéo.

One December morning, Marlowe and I went for a nine-kilometre walk to the south of Sepmes (pronounced /sem/). It was cold but we were happy to have bright sunshine which had been absent for too long over the previous few days. We walked via the silo at l’Angevinière, la Thomassière, la Pageaisse and Galice.

Click here to watch the video.

 
 
 

Marlowe à Civray-sur-Esves

Un fin d’après-midi au mois de décembre, mon chien Marlowe et moi, on s’est promené à Civray-sur-Esves. Après les pluies diluviennes, l’Esves et la Ligoire étaient en crue. On est passé par le Château de Bagneux et le Moulin de Saint-Paul, puis sur les Grandes Rouchères.

Cliquez ici pour regarder la vidéo.

One late afternoon in December, my dog Marlowe and I went for a walk at Civray-sur-Esves. After the torrential rains, the Esves and Ligoire rivers were in spate. We passed the Château de Bagneux and the Saint-Paul watermill, then out onto Les Grandes Rouchères.

Click here to watch the video.

 

Marlowe au Nord de Marcé-sur-Esves

Contrairement aux chats, mon chien Marlowe n’a pas de mal à quitter le confort de la maison quand il s’agit de sortir. Ce jour là, on s’est promené au nord de Marcé-sur-Esves. Le trio hivernal – vent, pluie et froid – était au rendez-vous, avec les rafales de jusqu’à 60 kph. Une rafale a emporté ma carte et à partir de là j’étais obligé de voler à l’aveuglette, avec seulement ma boussole et mon souvenir de la route que j’avais planifié : la Chapelle, le Moulin de Liaunay, la Baudellerie, l’Oublerie, la Piquière, la Pierre… Marlowe aussi a flairé le chemin de retour.

Cliquez ici pour regarder la vidéo.

Unlike the cats, my dog Marlowe has no problem leaving the creature comforts of home when it’s time to go out. On that particular day, we walked to the north of Marcé-sur-Esves. The winter trio – wind, rain and cold – didn’t fail to show up, with gusts of up to 60 kph. One gust blew away my map and from that moment on I had to fly blind, with only my compass and my memory of the route I’d planned: la Chapelle, le Moulin de Liaunay, la Baudellerie, l’Oublerie, la Piquière, la Pierre… Marlowe also helped sniffed out the way back.

Click here to watch the video.

© 2020 Adrian Mathews