Marlowe au Nord de Marcé-sur-Esves

Contrairement aux chats, mon chien Marlowe n’a pas de mal à quitter le confort de la maison quand il s’agit de sortir. Ce jour là, on s’est promené au nord de Marcé-sur-Esves. Le trio hivernal – vent, pluie et froid – était au rendez-vous, avec les rafales de jusqu’à 60 kph. Une rafale a emporté ma carte et à partir de là j’étais obligé de voler à l’aveuglette, avec seulement ma boussole et mon souvenir de la route que j’avais planifié : la Chapelle, le Moulin de Liaunay, la Baudellerie, l’Oublerie, la Piquière, la Pierre… Marlowe aussi a flairé le chemin de retour.

Cliquez ici pour regarder la vidéo.

Unlike the cats, my dog Marlowe has no problem leaving the creature comforts of home when it’s time to go out. On that particular day, we walked to the north of Marcé-sur-Esves. The winter trio – wind, rain and cold – didn’t fail to show up, with gusts of up to 60 kph. One gust blew away my map and from that moment on I had to fly blind, with only my compass and my memory of the route I’d planned: la Chapelle, le Moulin de Liaunay, la Baudellerie, l’Oublerie, la Piquière, la Pierre… Marlowe also helped sniffed out the way back.

Click here to watch the video.

© 2020 Adrian Mathews